Anne-Marie NEU

Avocate au Barreau de Strasbourg

21 avenue des Vosges
67000 Strasbourg

Tel: +33 (0)3 90 41 18 30
Fax: +33 (0)3 90 41 18 39



Anne-Marie NEU 2017-05-22T06:05:34+00:00

Anne-Marie NEU

Avocat inscrit au Barreau de STRASBOURG depuis 1988

Centre de formation à la profession d’avocat à STRASBOURG

DEA de droit pénal et sciences criminelles

Maîtrise de droit mention carrières judiciaires

Langues : français – allemand – anglais

 

Exerçant la profession d’avocat depuis une trentaine d’années, le Cabinet NEU se situe au cœur de la ville sur une des grandes artères au 21 Avenue des Vosges à Strasbourg.

 

Un accueil téléphonique est assuré du lundi au vendredi aux heures de bureau.

 

La réception de la clientèle se fait exclusivement par l’intermédiaire de prise de rendez-vous préalable en téléphonant au 03.90.41.18.35.

 

Il est possible de communiquer par e-mail à l’adresse amn@neu-avocat.fr.

Domaines de compétences

  • Droit de la famille et des personnes
  • Droits des contrats et de la consommation
  • Droit pénal et des victimes
  • Droit de la responsabilité
  • Droit du travail

 

Grace à une grande capacité d’écoute et une ouverture à l’humain, le Cabinet NEU vous fait bénéficier de sa réactivité et de son expérience dans des domaines d’action qui gravitent tous autour de l’être humain.

Maître NEU assiste des hommes, des femmes et des enfants tout au long des procédures de séparation devant le Juge aux affaires familiales.

Les annulations de mariage, notamment dans les ménages dits « mixtes » et les ruptures du PACS font également partie de sa pratique usuelle ; de même que les contentieux post divorces qui engendrent régulièrement des querelles à propos de la pension alimentaire à verser pour les enfants, ou encore au sujet d’un changement de l’hébergement principal de ces derniers.

Me NEU accompagne ses clients lors de rendez-vous, de réunions de partage chez le notaire, ou encore dans le cadre de successions.

Elle représente directement des enfants majeurs contraints d’assigner leurs parents (séparés) en paiement de la pension alimentaire.

Et intervient également devant le Tribunal pour Enfants dans le cadre d’assistance éducative en vue de protéger des mineurs en danger dans leur milieu familial.

Elle assiste les victimes d’infractions et se constitue partie civile pour leur compte devant le Tribunal correctionnel.

Elle a l’habitude d’intervenir en urgence dans des situations de crise pour solliciter la délivrance d’ordonnances de protection.

INFORMER-AGIR-TRANSIGER-DEFENDRE

Avocat généraliste au début de son activité, la pratique professionnelle de Me NEU a fini par ses cristalliser essentiellement autour du droit de la famille et des personnes.

Les ruptures sont plus que jamais dans l’air du temps et malgré le vœu du législateur de 2004 de pacifier les différents modes de séparation, on ne peut que constater que les divorces contentieux restent des pivots essentiels du droit de la famille. Il en découle du reste d’autres procédures, notamment devant le Juge pénal où ce sont les violences conjugales (physiques et morales) qui sont évoquées.

L’insidieuse question du harcèlement et des violences morales apparaît de plus en plus fréquemment.

Elle assure également la défense pénale de mineurs délinquants, ainsi que celles de mineurs victimes de la part, soit d’adultes (dans le cadre d’agressions sexuelles à caractère pédophile ou incestueux), soit d’autres mineurs (rackets, vol, viol, attentat à la pudeur).

Amenée à diligenter des actions à fin de subsides pour des enfants nés hors mariage, ou à réclamer des aliments, elle assure aussi la rédaction de conventions détaillées réglant les effets de la séparation pour des concubins ou des pacsés, avant de les faire homologuer par le Juge aux Affaires Familiales.

Elle assiste des enfants dans le cadre de leur audition devant le Juge aux Affaires Familial et élabore des défenses en matière de maltraitances à enfant.

Elle procède à des procédures d’adoption mais également à des procédures d’annulation de telles adoptions pour motifs graves et à la demande des adoptés.

Elle traite de missions plus ponctuelles ayant trait à des situations de crises où sont impliqués des mineurs (problèmes d’autorité et de droit de correction parentales, conseil de discipline pour lycéens fraudeurs au BAC, etc…).

En contact avec des jeunes, ou encore des êtres qui sont confrontés dans leur quotidien aux dégradations sociales (grave accident de la circulation, absence d’emploi suite à un licenciement, deuil), elle les représente en Justice ou les conseille dans le cadre d’une démarche transactionnelle.